Abonnez-vous maintenant et recevez un E-BOOKS sur l’importance de la motricité gratuitement !

7 semaines de grossesse

7 semaines de grossesse

Écrit par Karole - Mis à jour le 22 juin 2023

Sommaire :

    À 7 semaines de grossesse, les nausées matinales commencent à se manifester et votre bébé a doublé de volume depuis la semaine dernière.

     

    Quelle est la taille de votre bébé à 7 semaines ?


    Votre bébé mesure 0,31 pouce de long et pèse 0,04 once cette semaine. C'est à peu près la taille d'un bonbon Sweethearts.

    Le développement de votre bébé à 7 semaines

    Vous n'avez peut-être pas de gros ventre, vous ne sentez pas de coup de pied ou de coup sec, et vous n'avez probablement pas encore vu le médecin. Mais vous êtes probablement impatiente de savoir ce qui se passe avec votre bébé à l'intérieur. En fait, il se passe beaucoup de choses.

    Les principaux organes du bébé commencent à se développer - le cœur, le cerveau, le foie, l'estomac et les reins - à partir de 5 semaines, et à 8 semaines, vous devriez être en mesure d'entendre les battements de son cœur lors de votre consultation prénatale.

    • Croissance importante : Votre bébé grandit très vite. Sa taille a doublé depuis la semaine dernière !
    • Articulations des bras et des jambes : Le tout petit embryon s'est doté de bras et de jambes, et commence à former des articulations.
    • Un cerveau plus complexe : Le cerveau connaît également une poussée de croissance cette semaine. Il possède déjà deux hémisphères et devient de plus en plus complexe (100 000 nouvelles cellules par minute pour être exact).
    • Le système digestif se développe : Les intestins grossissent et s'étendent un peu dans le cordon ombilical. Ils retrouveront leur place plus tard.

    Échographie de 7 semaines de grossesse

    7 semaines de grossesse

    Votre corps : Symptômes de la grossesse à 7 semaines 

    Vous ne vous sentez pas très bien en ce moment ? Sachez que vous n'êtes pas seule ! Les symptômes de la grossesse ont tendance à passer à la vitesse supérieure à ce moment-là. Voici quelques-uns des symptômes que vous pourriez ressentir.


    • Nausées matinales : Plus de 80 % des femmes ont des nausées en début de grossesse, et plus de la moitié ont aussi des vomissements. Ces nausées matinales disparaissent généralement au cours du deuxième trimestre. Et il ne s'agit pas seulement de nausées matinales. Elles peuvent survenir - et surviennent - à n'importe quel moment de la journée, généralement au cours du premier trimestre. Essayez de gérer vos symptômes en prenant des repas plus petits et plus fréquents, en buvant beaucoup d'eau par petites gorgées tout au long de la journée et en évitant de vous allonger juste après avoir mangé.
    • Épuisement : La fatigue peut frapper fort au cours des premières semaines de la grossesse, et il n'y a pas grand-chose que vous puissiez faire. Essayez de garder votre énergie en mangeant sainement et souvent (toutes les deux heures), en buvant beaucoup d'eau et en faisant de l'exercice (si vous en êtes capable). Et donnez-vous la permission de faire la grasse matinée le week-end et/ou de faire une petite sieste quand vous le pouvez.
    • Ballonnements : L'hormone de grossesse, la progestérone, ralentit certaines fonctions de l'organisme, notamment la digestion. Un temps de digestion supplémentaire permet aux gaz de s'accumuler, ce qui vous rend plus susceptible d'être ballonnée. (Limiter les boissons gazeuses, éviter les aliments gras ou frits, faire des repas plus petits (mais plus fréquents), boire beaucoup d'eau, manger lentement et bien mâcher les aliments peut aider à prévenir l'excès de gaz.
    • Diarrhée : Lorsque vos hormones changent et que la digestion ralentit, cela peut aussi déclencher des diarrhées. Ou peut-être êtes-vous sensible aux changements de régime alimentaire, ou peut-être s'agit-il d'un problème d'estomac. La chose la plus importante est de rester hydraté si vous avez la diarrhée. Buvez donc beaucoup d'eau et de jus, et mangez des soupes à base de bouillon. Si la diarrhée ne disparaît pas d'elle-même dans les deux jours, appelez votre médecin.
    • Excès de salive : Vous avez remarqué que vous avez plus l'eau à la bouche ces jours-ci ? L'excès de salive est un symptôme réel de la grossesse que tout le monde n'a pas ou ne remarque pas. Selon les médecins, la salive supplémentaire protège la bouche et la gorge des acides gastriques irritants qui peuvent survenir au cours du premier trimestre. Boire beaucoup d'eau, utiliser un rince-bouche, se brosser souvent les dents et mâcher du chewing-gum peut aider à maîtriser la bave.
    • Miction fréquente : Votre utérus est déjà en expansion et encombre votre vessie, ce qui signifie une envie plus fréquente d'uriner. L'utérus s'élèvera un peu plus au cours du deuxième trimestre et vous donnera, espérons-le, un répit (temporaire) jusqu'à la fin de la grossesse, où vous serez de nouveau très familière avec les toilettes pour dames.
    • Aucun symptôme : Si, à 7 semaines de grossesse, aucun symptôme ne vous dérange, vous vous demandez peut-être ce qui se passe. L'absence de symptômes ne signifie pas que quelque chose ne va pas ou que votre grossesse n'est pas normale. Il se peut simplement que vous les ressentiez un peu plus tard que d'autres futures mamans, ou que vous fassiez partie de celles qui n'ont pas eu un premier trimestre difficile.

     

     
    Conseil pour les femmes enceintes de 7 semaines
    Si vous avez du mal à avaler vos vitamines prénatales, essayez une gomme ou une mini-pilule. 

     

     Conseil pour les femmes enceintes de 7 semaines

    Votre vie à 7 semaines de grossesse

     

    Même s'il n'a pas l'air différent, votre corps subit toutes sortes de changements importants, dont certains peuvent affecter votre quotidien (les nausées matinales, par exemple ?) Voici quelques façons de vous ménager cette semaine.

    • Conseil : L'eau joue un rôle important dans le développement de votre bébé (pensez au placenta et au sac amniotique). Elle peut également contribuer à atténuer certains symptômes du début de la grossesse, comme la fatigue, les maux de tête et les nausées. Transportez une bouteille d'eau partout où vous allez pour vous rappeler de vous hydrater. Optez pour un modèle cool, comme la Simple Modern Wave ou la Purifyou, ou choisissez la grande Hydroflask de 40 oz. Pour une motivation supplémentaire, les bouteilles munies de marqueurs d'objectifs, comme celle-ci, peuvent être un moyen amusant de vous aider à rester sur la bonne voie toute la journée. (N'oubliez pas : plus d'eau signifie plus d'allers-retours aux toilettes, prévoyez-le en conséquence).

    • Faites-vous plaisir : Vous êtes en train de faire grandir un être humain, et ce n'est pas une mince affaire. Récompensez-vous avec une pédicure (pendant que vous pouvez encore voir vos orteils), un nouveau style au salon ou un soin du visage luxueux (mais doux). Vous êtes curieuse de savoir quels traitements et produits de beauté sont adaptés aux bébés ? Voici quelques conseils.
    • C'est bon pour votre corps : La fatigue et les nausées peuvent rendre l'exercice physique impossible. Pourtant, un peu de mouvement peut vraiment stimuler votre énergie et votre humeur tout en étirant vos muscles fatigués. Si vous êtes prête à le faire, inscrivez-vous à un cours de yoga prénatal dans votre région. Si c'est trop pour vous, faites la pose de l'enfant ou promenez-vous pendant 10 minutes dans le quartier.
    • Laissez le Dr Google se reposer : Des pertes de sang ? Des crampes ? Pas de symptômes du tout ? Dans la plupart des cas, il n'y a pas lieu de s'inquiéter, et des recherches frénétiques sur Google ne feraient que vous effrayer. Une application de prise de notes sur votre téléphone - ou même un mini bloc-notes - est un excellent moyen de recueillir vos préoccupations afin de les partager avec votre gynécologue lors de votre prochain examen. Si les inquiétudes ne disparaissent pas, appelez votre médecin. La plupart d'entre eux apaiseront vos craintes au téléphone ou vous diront si une visite au cabinet médical est la meilleure solution.

     

    À quoi s'attendre lors de votre première visite prénatale ?

     

     À quoi s'attendre lors de votre première visite prénatale ?

     

    Alors que vous attendez avec impatience votre première visite prénatale chez le médecin (généralement vers 8 semaines), apprenez à quoi vous attendre. Voici un récapitulatif :

     

    • Discussion sur les antécédents médicaux : Votre obstétricien ou votre sage-femme vous interrogera sur vos antécédents médicaux, tant sur le plan de la santé générale que sur le plan gynécologique. Notez le premier jour de vos dernières règles, car ils vous demanderont de déterminer à quel stade de grossesse vous vous trouvez (et donc votre date d'accouchement). Sachez quels médicaments ou compléments alimentaires vous prenez actuellement, afin qu'il soit au courant et qu'il puisse les approuver (ou non). Il vous posera également des questions sur les maladies qui peuvent exister dans votre famille et celle de votre partenaire, alors demandez aux membres de votre famille à l'avance si vous n'êtes pas sûr.
    • Examen physique : Vous passerez un examen complet avec vérification de votre tension artérielle, de votre taille et de votre poids, ainsi qu'un examen pelvien. Votre bilan comprendra un frottis (si vous n'en avez pas eu un très récemment). De nombreux médecins font une échographie lors de ce rendez-vous, auquel cas vous verrez un petit battement de cœur vacillant. (Woo hoo !)
    • Analyse d'urine : Préparez-vous à faire pipi dans un gobelet car votre urine sera analysée pour confirmer votre grossesse. L'urine sera également analysée pour détecter la présence de protéines, de glucose, de globules blancs et d'autres substances - et ce, probablement à chaque rendez-vous.
    • Analyse de sang : Votre sang sera prélevé, afin que votre médecin connaisse votre groupe sanguin et votre statut Rh (super important pour prévenir les complications) et votre anémie. Il peut être testé pour une carence en vitamine D, certaines immunités et plus encore.
    • QUESTIONS-RÉPONSES : Votre médecin vous donnera probablement des instructions pour vous aider, vous et votre bébé, à rester en bonne santé tout au long de votre grossesse. Voici l'occasion d'exprimer vos préoccupations et de poser toutes les questions que vous vous posez !

     

     

     

    Conseil au partenaire

    Accompagnez la future maman à la première visite prénatale. Il y aura quelques rendez-vous ultérieurs qu'il ne serait pas grave de manquer. Mais celui-ci ? C'est très important.

     

    Conseil au partenaire

    Entre les ballonnements et les quelques kilos supplémentaires que vous avez pris (tout à fait normal), vous pouvez avoir l'impression d'avoir déjà un petit ventre. Mais vous n'aurez peut-être pas l'air enceinte avant la douzième semaine environ.

     

     

    Vous pensez que ce contenu est utile ? Faites-le savoir à nos rédacteurs !

    Partager :

    Vous aimerez aussi

    Questions fréquentes

    La grossesse peut être difficile à différentes périodes, mais cela varie d'une femme à l'autre. Les premières semaines peuvent être marquées par des nausées, de la fatigue et une sensibilité mammaire. Le deuxième trimestre est généralement plus facile, mais peut présenter des douleurs et des problèmes de sommeil. Le troisième trimestre peut être éprouvant en raison de la fatigue, des douleurs lombaires et des difficultés respiratoires. Consultez un professionnel de la santé pour des conseils personnalisés.

    Le ventre commence à grossir généralement au deuxième trimestre de la grossesse, vers la 13e à la 16e semaine, mais cela peut varier. La croissance du ventre dépend de facteurs tels que la constitution physique et le nombre de grossesses antérieures. Chaque grossesse est unique, certaines femmes montrent leur ventre plus tôt, d'autres plus tard.

    Le cœur de l'embryon commence généralement à battre vers la cinquième ou la sixième semaine de grossesse, soit environ trois semaines après la conception. Cependant, il est important de noter que les battements cardiaques de l'embryon peuvent être détectés à l'aide d'une échographie transvaginale plus tôt, généralement autour de la sixième semaine de grossesse. Cette étape est un moment crucial dans le développement de l'embryon et marque le début de la formation de ses systèmes vitaux.

    Votre grossesse, semaine par semaine